Autour de bébé,  Diversification Alimentaire

DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE : LES PUREES

Quand Mini-Nous est venue au monde, j’avais hâte de lui préparer des purées. La question des petits pots ou du fait-maison ne s’est jamais posée. À mes yeux c’était normal de préparer à manger à son bébé. Alors oui, c’est du temps et de l’énergie, mais ça ne nous a jamais gêné. Tout est une question d’organisation !

Petit rappel bien sûr : parlez-en avec le pédiatre pour savoir si bébé peut commencer à avoir une autre alimentation que le lait.

 

Règles général pour débuter.

 

Pour une question d’organisation, nous avons commencé la D.A. à 4 mois 1/2. Du coup, quelques jours avant les 4 mois de Mini-nous j’ai recherché des informations sur « comment commencer la diversification alimentaire ». C’est là que je suis tombé sur le site Cooking For My Baby créé par Céline. C’est un blog vraiment très intéressant qui contient de nombreuses recettes, ainsi qu’une bonne dose d’informations pour le démarrage dont un tableau récapitulatif des quantités à donner à bébé (que vous trouverez ici).
Le premier conseil que Céline explique c’est que CHAQUE bébé est DIFFERENT et que les quantités peuvent changer d’un bébé à un autre.
Il est recommandé de commencer à introduire un légume à la fois sur une durée de 3 jours (pour identifier si allergie et reconnaître quel aliment est responsable). Puis, 15 jours après, introduire les fruits en suivant les mêmes règles.

 

Notre expérience.

 

Avant chaque purée, je la faisais tétée pour être sur quelle avais bien mangé et que ce n’était que découverte.

Mon allié dans cette aventure? Le BABYCOOK ! Rapide et très simple d’utilisation c’est vraiment un coup de cœur. Le seul point négatif que je lui trouve, c’est de ne pas pouvoir préparer de très grosses quantités (plusieurs pots d’avance). Aujourd’hui Mini-Nous mange plus ou moins 220ml et en général je fais une petite portion de plus.

Nous avons donc commencé par la carotte en purée bien lisse avec 2 cuillères.
La première réaction de Mini-Nous sera gravée dans nos têtes à tout jamais. Son regard nous disais « Non mais oh c’est quoi ça? ».

A partir de là, tous les jours on augmentait la dose d’une cuillère. Au bout d’une semaine nous étions déjà à 90ml, et au commencement des fruits, 110ml de purée à midi pour 90ml de compote à 16h.

Durant le premier mois, je notais chaque jours ce qu’elle mangeait (aliments + quantités) afin de bien suivre l’évolution et de ne pas oublier ce que je lui donnais. A la fin, je me rendais compte que je n’avais pas besoin de noter tout ce que je lui faisais mais nous gardions la feuille en souvenirs !

 

Un dessert, s’il vous plaît?

 

Arriver à une certaine quantité de purée atteint, je pouvais remplacer la tétée du midi par un yaourt.

Ce que J’ai fait, à peu près au bout d’1 mois. Malheureusement, ça ne m’a pas aidé pour mon allaitement (mais j’en parlerais dans un autre article dédié à l’allaitement).

Comme toujours au début, elle ne manger qu’une cuillère ou deux. Et puis progressivement, elle finissait le pot. Et oui j’étais extrêmement fière puisque c’était la première fois que je faisais mes yaourts maisons !

 

Le repas du soir.

 

Au bout d’1 mois 1/2, Mini-Nous commençait à râler de plus en plus lorsque nous mangions et s’intéressait énormément à ce qui se passait dans nos assiettes.
Du coup, j’ai écouté ses besoins et je lui ai proposé de la purée aussi le soir. J’ai préféré lui faire en petite quantité au début (90ml) pour ne pas trop brusquer son petit estomac et puis comme toujours j’ai augmenté la dose.

En ce qui concerne le yaourt, pareil, au bout de quelques semaines nous lui en avions proposé (sachant qu’elle mange aux alentours de 18h et que son biberon du soir est aux alentours de 20h).

 

Ce qu’il faut savoir.

 

  1. Selon différents avis médical, il est préconisé d’attendre un certain âge de bébé pour lui donner certains aliments (vous trouverez un tableau récapitulatif sur le site de CookingForMyBaby). Notre pédiatre quant à lui, nous a dit que nous pouvions lui donner de tout a 5 mois (je cite : « en étant raisonnable : on ne va pas donner une choucroute le soir à un si petit bébé »). Du coup, elle a eu le droit à TOUT
  2. ECOUTEZ VOTRE BEBE ET ÉCOUTEZ-VOUS ! C’est la règle numéro 1 je pense quand on a un (ou plusieurs) bébé(s). Si bébé mange moins que ce que tel ou tel personne dit (ou à l’inverse, qu’il mange plus) : CE NEST PAS GRAVE ! Tant que bébé est en très bonne santé, alors tout va bien!
  3. Surtout, pas la peine de pressé bébé. Encore une fois : ECOUTEZ LE. S’il est prêt à manger, il vous le fera savoir (en vous observant à chaque fois que vous mangez). Et si il ne les pas, et bien temps pi ! Vous j’ (enlève le J) essayerez une autre fois ! Rien n’est perdu.
  4. Et derniers conseils. Si bébé pleure pendant le repars, cela ne veut pas dire qu’il n’aime pas. En effet, c’est un grand changement pour eux. Plus les facteurs annexes (mal dormir, pousses dentaires ou autres) peuvent jouer sur l’appétit de nos bébés. Si vous avez un doute, retenter l’expérience 1 semaine après et vous verrez. (Notre pédiatre nous a dit que nous savons si un bébé aime ou n’aime pas quelques choses au bout de 10 tentatives ratées)

 

Et voilà pour nos premières purées. Je vous expliquerais plus tard comment c’est fait l’introduction des morceaux, et des VPO (Viandes-Poissons-Œufs).

 

Et vous, comment c’est passer vos premiers moments avec la D.A. ?

Bisous, Bisous.

MamAuNaturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *